Thebe Magugu, jeune créateur et gagnant du prix LVMH 2019 !

Thebe Magugu un jeune créateur en devenir ! Aujourd’hui, si nous parlons jeunes créateurs de mode, nous mentionnons forcement Thebe Magugu. Le jeune sud-africain de 26 ans a su se démarquer auprès des jurys du grand concours LVMH.

Une marque féminine

Le créateur décide à travers ses œuvres de valoriser l’image de la femme. Il « raconte les féminicides ou la lutte contre l’apartheid à travers des imprimés de femmes qui pleurent, des corsets ou des extraits de la Constitution sud-africaine ».

D’ailleurs, il montre la force des femmes, qu’il admire depuis tout petit. Il a grandi entouré de sa mère et sa tante et il souhaite leur faire honneur au mieux.

Une marque culturelle

Fier de son pays et ses origines, Thebe Magugu souhaite développer sa culture à l’international.

« Je fais du prêt-à-porter pour femme, mais je pense que ma marque a aussi une dimension culturelle »

De plus, l’artiste s’inspire de son pays, de son continent et veut, en se développant, faire connaitre sa culture et les milliers d’autres artistes que contient le continent.

Une marque engagée

À côté de cela, il rend également hommage au Black Sash. Ce sont les femmes blanches qui ont lutté contre l’apartheid dans les années 50. C’est d’ailleurs grâce à cette collection qu’il remporte le prix LVMH en 2019.

Les couleurs sont vives, les motifs osés, Anna Wintour l’a même remarqué.

En gagnant ce prix, le jeune créateur Thebe Magugu est propulsé au-devant de la scène. Avec l’argent gagné, l’équipe recruté, il va pouvoir propulser la mode africaine à l’international.

Il explique « Ma mission a toujours été de montrer l’Afrique du Sud contemporaine. Je souhaite en finir avec certains stéréotypes un peu faciles sur l’Afrique et sur la mode venue de ce continent ».

C’est une réelle bouffée d’air frais dans le monde de la mode et surtout ce n’est que le début !

Vous avez aimé cet article ? Nous vous avons présentés la célèbre marque Coperni après 4 ans d’absence, cliquez sur le lien pour aller jeter un œil sur l’article.